Écrire de (bons) articles de blog sans fautes d’orthographe, HELP !

juillet 25, 2022  dans Blogging

Écrire de (bons) articles de blog sans fautes d’orthographe

(Par Catherine de https://www.frenchfacile.com)

Comment et pourquoi écrire un article de blog efficace sans fautes d’orthographe ?

Blogueuse, créatrice de contenu, infopreneuse ;

🥰 tu aimerais rédiger avec style et élégance pour transmettre tes idées et augmenter ta visibilité,

🥰 tu préférerais écrire sans fautes d’orthographe pour être prise au sérieux,

🥰 tu voudrais te focaliser sur ton expertise et pas sur la rédaction (et encore moins la correction).

Le HIC ?

😩 C’est chronophage de ouf,

😩 tu ne sais pas comment bien rédiger pour le Web,

😩 et tu fais des fautes (comme tout le monde).

Mè Pour Kwa chfai encor dè fôte ?

Le problème ne vient pas de toi.

Le français est une langue tordue, pleine de règles contradictoires et de joyeuses exceptions.

Même si tu étais bonne élève, ton cerveau complexe priorise et supprime ce qu’IL veut.

Et l’école ne nous apprend pas tout.

Merci l’Éducation Nationale. 🧡

Il faut continuer à se former, réviser et mettre en pratique… heu, qui vote pour des journées de 72 h (sans la fatigue qui va avec) ?

Et si tu lis beaucoup ?

La lecture t’aidera à bien rédiger mais n’améliorera pas beaucoup ton orthographe. Tu mémoriseras peut-être l’orthographe lexicale des mots mais tu ne vas jamais analyser la conjugaison ni les accords du participe passé plongée dans l’action de ton roman.

Si ici, tu te dis que tu as juste besoin d’une pro pour rédiger et corriger ton contenu web, c’est OK.

👉 Je te propose mes services de Rédaction Web et/ou Correction sur mon site ICI  👈

Bon je me présente, quand même…

Moi, c’est Catherine.

Passionnée par l’écrit, je me suis formée à la rédaction Web SEO, au marketing digital et au copywriting (écriture marketing persuasive). En parallèle, j’ai monté mon propre business en ligne, www.frenchfacile.com, dans lequel j’enseigne la langue française et plus particulièrement la grammaire-orthographe-conjugaison.

Donc, mon truc, entre autres, c’est l’orthographe…

Pas super emballant pour la majorité d’entre nous.

Et tu me diras : Certains ont très bien réussi sur le Web sans ça en fait…

Tu as raison.

L’orthographe ne fait pas le génie.

Quelques lecteurs ne verront pas tes fautes (car ils font les mêmes). Mais une partie de ton audience sera sensible à ton écriture. Un article bien copywrité, sans fautes… ça marque et ça fait pro.

Mais t’inquiète, il existe des solutions.

Allez, on les passe au peigne fin (comme pour les poux).

Et si tu es pressée, ne zappe surtout pas les points 6) et 7).


1. Assumer ou éviter ses fautes d’orthographe ?

C’est plutôt à éviter.

Fin de cet article.

En fait, tu peux assumer :

a) si tu fais très peu de fautes

ou

b) si ton expertise dans ton domaine est déjà prouvée et que tu as une audience qualifiée (qui te « pardonnera » cet écart).

c) Si a) ou b) = non, évite d’en commettre.

Prépare-toi aussi à recevoir régulièrement la visite de la police de l’orthographe : Des lecteurs, souvent peu intéressés par ton contenu, qui vont presque te traiter d’analphabète en te corrigeant dans les commentaires.

Super.

Pourtant, l’orthographe n’est qu’un maillon de la chaine en blogging. Les autres maillons sont tout aussi importants.

Et tu ne peux pas passer à côté de ce que je vais t’expliquer maintenant.


2. Comment écrire de bons articles de blog : les étapes

Cadeau ! 🎁

Voici, pour toi, le processus complet pour rédiger un article de blog efficace rapidement.

De rien.  


✏️ Comprends l’audience cible

C’est la base.

Un article ne doit jamais être générique mais parler à un d’un type de personne : ton audience/persona/avatar/prospect.

Exemple : l’avatar de ce site est une femme qui s’intéresse au business en ligne ou au blogging et qui a un niveau débutant ou intermédiaire.


✏️ Choisis le sujet

Tu écris pour ton audience, pas pour toi.

Essaye donc de répondre à une question ou à un besoin tout en partageant ton expertise et ton vécu. Ton sujet doit être porteur tout en se différenciant de la concurrence.

Et pas de plagiat, of course !

Exemple : Avec un blog sur l’IEF, un sujet d’article pourrait être : Mon expérience avec les méthodes Montessori et Freinet : avantages et inconvénients.


✏️ Fais des recherches

Pour certains sujets, tu auras besoin d’aller à la chasse aux infos. Va fouiner dans les bibliothèques, les blogs, sur You Tube, Google, Amazon, etc. afin de proposer un texte riche.


✏️ Fais un plan

Dépanne avec un titre provisoire.

Note les idées à développer : une idée = un sous-titre. Injecte du suspens dans tes sous-titres afin de donner envie de lire la suite car les gens ont tendance à scanner le texte avant de s’y plonger si ça vaut le coup.

Choisis un seul appel à l’action adapté au sujet de l’article, à l’avatar et à tes objectifs actuels. Exemple : Dans cet article, je t’invite à découvrir mes services de Rédactrice/Correctrice Web alors que dans d’autres articles invités, les lecteurs peuvent s’inscrire à ma prochaine formation de français en ligne pour apprenants étrangers.

Toi, tu n’es pas un apprenant étranger, donc…


✏️ Ecris un intro percutante et émotionnelle

Médite bien sur l’introduction car dans la jungle du Web, c’est là que tu perds ton lecteur.

Son temps est précieux.

Donne-lui envie de lire la suite en décrivant son état émotionnel (pour créer du lien) et fais-le saliver. Qu’est-ce qu’il va gagner en lisant la suite ? Attention, pas de fausses promesses sinon t’es grillée et tu ne fidéliseras jamais ton audience.


Par exemple, un article sur la perte de poids pourrait commencer comme ceci :

Vous avez peut-être déjà essayé différents régimes mais c’est difficile à suivre.

Vous êtes du genre à jouer au yo-yo quand vous montez sur la balance.

Ou peut-être que vous n’avez juste pas le temps de cuisiner sainement chaque jour.

Je connais la chanson.

Après mes deux grossesses, je ressemblais plus à une baleine échouée qu’à une fleur du printemps.

Heureusement, j’ai repris le contrôle de mon corps à temps.

Dans cet article, je vous raconte comment j’ai enfin réussi à perdre 10 kg en 6 mois grâce au régime KETO sans me priver exagérément.


✏️ Rédige ton texte

Coupe toute source de distraction et essaye de le rédiger d’une traite afin de laisser jaillir ta créativité et que les mots s’enchainent naturellement.

No stress.

Tu te reliras plusieurs fois par la suite pour l’améliorer.

Ton texte ne doit pas être purement informatif mais aussi agréable à lire et émotionnel. Un peu comme un iPhone :

  • Technologie au top (comme le contenu super intéressant de ton article)
  • Design Waw (comme ton texte agréable à lire, sans fautes et bien mis en page)
  • Émotions de l’acheteur : il se sent privilégié, à la pointe de la technologie, différent, pro… (comme ton écrit web qui doit susciter des émotions chez ton lecteur)

Évite de te répéter. ZZZZZZ 😴 Tu essayes d’endormir ton lecteur ou de le faire cliquer sur la petite croix en haut à droite ? Il ne veut pas perdre son temps à tourner en rond dans ton article.

Alterne des phrases longues (max 3 lignes) et des phrases très courtes (même 1 mot). Ça donne du peps à ton texte.

Fais du teasing à la fin de quelques parties pour inciter à lire la partie suivante. Tu peux écrire une courte phrase du genre :

« Je t’explique ça tout de suite avec un exemple »,

« OK, tu as compris. Alors tu es prêt.e pour la technique du poisson rouge »,

 « Tu veux une variante ? »,

« OK, merci. Astuce suivante s’il te plait »

Et pitié, ne tourne pas autour du pot. On veut manger du concret. Dans chaque partie, donne des exemples qui parlent à ton prospect.


✏️ Enrichis ton vocabulaire (champ sémantique et lexical)

Jette un œil à answerthepublic pour avoir une idée de tout ce qui intéresse les gens sur un sujet précis et étoffer ton contenu.

Consulte synonymo.fr pour trouver des synonymes ou le-mot-que-tu-as-sur-le-bout-de-la-langue-mais-qui-ne-sort-pas.


✏️ Copywriting

Utilise des mots puissants et explosifs et des verbes qui évoquent/provoquent une émotion ou une image dans la tête du lecteur (sans en abuser).

Adresse-toi directement à ton avatar sur un ton naturel et conversationnel et reste cohérente et fidèle à toi-même en choisissant le tutoiement ou le vouvoiement.

Fais du storytelling : raconte des histoires pertinentes qui vont captiver ton lecteur. Tout le monde adore ça.


✏️ N’oublie pas Google

Optimise ton titre, sous-titres et méta description pour le SEO.

C’est une compétence qui s’apprend… et ce n’est pas si compliqué, en fait.

Courage.


✏️ Signe et présente-toi

Qui es-tu ?

Raconte 2 fun facts à ton sujet - ça crée du lien - ou insiste sur ton expertise - ça crédibilise – oui oui.

Envoie tes lecteurs vers ton site et ton réseau social majeur.

Colle une photo ou une illustration perso de toi.


✏️ Travaille la mise en page

Le design de la page doit être agréable : taille de police, images, listes à puces, tableaux, graphiques, couleurs, vidéos, infographies … heu molo quand même, c’est pas Carvanoël.

3. Corriger ton article de blog

Youpi, dernière étape ! C’est l’heure de se relire et de se corriger.

Mais quelles sont les fautes de français les plus courantes ?

  • Une minute papillon…
    Avant tout, adapte-toi au Web.
    Tu n’écris pas un roman : évite les constructions trop lourdes et les répétitions. Fais des phrases courtes, aère en sautant une ligne, va droit au but et écris comme tu parles.
  • Vérifie la ponctuation et les majuscules.
  • As-tu bien conjugué chaque verbe avec son sujet ?
    Exemple : Les parents appelaient leur gamin. → Le sujet = les parents
    Tu peux consulter la conjugaison dans un Bescherelle ou en ligne.
    N.B. : On ne peut pas vérifier l’accord du participe passé dans un livre ou un site. Il faudra connaître les différentes règles et faire marcher sa cervelle.
  • L’accord dans le groupe nominal : En général, l’adjectif et le déterminant s’accordent avec le nom. Exemple : un petit arbre/ des petits arbres/une petite fille/des petites filles.
  • L’orthographe lexicale : Tu peux vérifier les mots douteux dans un dictionnaire papier ou en ligne. Ça marche aussi pour l’orthographe des mots composés et des expressions.

→ Perso, j’ai toujours l’onglet « Le Larousse » ouvert sur mon PC. J’y vérifie la conjugaison et le lexique en un clin d’œil.

  • Afin d’éviter les fautes d’inattention, tu peux te relire le lendemain en changeant la police. Tu vas aussi relire ton article une première fois (à voix haute) pour améliorer le style et une seconde fois pour corriger l’orthographe uniquement.
  • Tu peux aussi demander à ta sœur, ta maman ou ton fils (heu, ça dépend) de te relire. Quand on a la tête dans le guidon, on risque souvent de trébucher sur un caillou.
  • Dernier point : Inévitablement, tu feras des fautes si tu ne maitrises pas toutes les règles d’orthographe et de conjugaison. C’est logique.

4. Les correcteurs orthographiques automatiques, fausse bonne idée ?

Microsoft Word :

On y a tous passé des heures depuis notre plus tendre enfance.

Tu peux aussi rédiger sur Google Drive.

Mais, le problème est le même : ils oublient beaucoup de fautes et corrigent même ce qui est correct.

Antidote :

C’est un logiciel de correction ortho typographique haut de gamme payant.

AVANTAGES

INCONVÉNIENTS

  • Il est plus efficace que Word.
  • Il explique les fautes et t’aide donc à t’améliorer en français à long terme.
  • Le prix : environ 100 € pour une licence à vie.
  • Ce n’est qu’une machine. Elle laisse donc passer quelques fautes.

Témoignage : Ma collègue Barbara qui est correctrice en est assez satisfaite. Elle dit que c’est utile pour éviter les fautes d’inattention, repérer les fautes de frappe, les redondances et insérer les espaces insécables (jargon de correcteurs 😅). Par contre, Antidote fait de belles grosses fautes de temps en temps mais elle sait les repérer puisque c’est son métier.

Il existe d’autres applications qui corrigent les fautes mais je n’en ai aucun retour : Cordial, Scribens, etc.


5. Mauvais conseils à ne pas suivre

Des astuces pour s’améliorer en orthographe, j’en ai entendu des vertes et des pas mûres, mais celles-là sont vraiment à bannir :

👎 Activer les sous-titres en français en-dessous des films dans le but de lire plus et donc de s’améliorer en français.

Pardon ?

Alors, c’est un bon plan pour les étrangers qui veulent apprendre le français mais pas pour nous, francophones. Les sous-titres sont assez qualitatifs sur Netflix mais sur You Tube, ils sont souvent automatiques. Ils sont donc bourrés de fautes d’orthographe, de grammaire et de syntaxe.

👎 S’abonner sur You Tube, Instagram ou Facebook à des comptes de professeurs ou passionnés de langue française, lire les commentaires et participer.

OK, si tu fais ça, ton intention est noble.

Mais…

  1. 1
    Assure-toi qu’il ne s’agit pas d’un prof autoproclamé ou d’un passionné raté. Sur Instagram, j’ai vu des profs de français donner de mauvais conseils ou faire eux-mêmes des fautes d’orthographe 😱.
  2. 2
    En commentaires, prends uniquement pour argent comptant les réponses du prof (un vrai, hein !). N’écoute pas les internautes qui essayent de t’expliquer la règle du participe passé employé avec avoir (ou autre). Parfois, ils sont complètement à côté de la plaque et risquent de te mélanger les pinceaux.

Tu veux un bon conseil ?


6. Une pincée d’orthographe chaque jour

La meilleure solution pour te remettre à niveau en français c’est de … réviser.

Eh oui ! Pas super emballant mais c’est LA solution long-terme qui te permettra d’être autonome à ce sujet.

Il existe peut-être des centres de remise à niveau pour adultes dans ta région. Renseigne-toi.

Tu peux aussi réviser seule avec des manuels et cahiers d’exercices. Je n’en ai pas un à te conseiller en particulier. Ça demande une bonne dose de motivation. Certains sont bien expliqués mais il n’y a aucun prof pour te répondre.

Et puis, c’est trop solitaire et ennuyant de réviser de cette façon… au risque de tout laisser tomber.

Perso, j’ai beaucoup apprécié le cours en ligne Frantastique.

Il y a quelques années, cette formation m’a permis de passer du niveau 3,5 au niveau 5 (le maximum) en deux mois seulement.

Je te raconte.

À cette époque, je travaillais fièrement en tant que traductrice.

J’avais charbonné pour obtenir ma licence en lettres + spécialisation FLE.

Et là, boum ! Un client trouve des fautes d’orthographe dans mes écrits.

LA HONTE.

Je pensais qu’on m’avait enseigné le nécessaire.

Je pensais écrire correctement.

Ben non.

J’en ai voulu et j’en veux toujours à l’Éducation nationale.

Et je n’ai pas supporté qu’on me prenne de haut pour quelques (petites) fautes.

Bref.

J’ai testé ce cours d’orthographe en ligne et je t’en parle en long et en large ICI.


7. Engager un/une pro

Tu doutes encore beaucoup à l’écrit ?

Tu n’as pas envie de retourner sur les bancs de l’école ?

Recrute une correctrice.

Tu peux faire une pierre deux coups en dénichant une rédactrice/correctrice ou une assistante virtuelle/rédactrice/correctrice (attention à bien vérifier son niveau).

Pour les blogueurs, les correctrices proposent parfois deux solutions :

  • Un abonnement mensuel. Par exemple : la correction de 1 article de blog/mois, 1 story Insta/jour et 5 publications Insta/semaine pour 50 €
  • Tarif à la commande: une rédactrice (ou rédacteur) web facture entre 20 € et 150 € par article de 1000 mots selon son expérience.

AVANTAGES

INCONVÉNIENTS

Avec une correctrice :

  • Tes écrits sont professionnels
  • On te prend au sérieux
  • Tu évites les remarques négatives de la police de l’orthographe
  • Tu es sereine et retrouves confiance en toi

Avec une rédactrice/correctrice :

  • Tu te concentres enfin sur ton expertise
  • Elle va exprimer tes idées avec style
  • Elle manie le copywriting et le storytelling pour pimenter tes mots
  • Tes articles sont plus lus, partagés et mieux référencés sur Google
  • Tu peux aussi choisir de partiellement déléguer (Tu lui expliques le sujet, ton expérience, tes idées. Elle écrit. Puis, tu vérifies si ça te correspond et tu fais les dernières retouches.)
  • C'est un investissement.
  • Une rédactrice/correctrice SEO expérimentée demandera un tarif plus élevé.
  • Il faut trouver la rédactrice pro qui connait ta niche, ton avatar et avec qui tu auras un bon feeling.

Alors…

C’est enfin l’heure pour toi de déléguer ?

👉 Tu trouveras mes services de Rédaction Web SEO et/ou Correction ICI 👈

Je me réjouis de te connaître et de discuter en privé de tes projets ambitieux en ligne.

Je te souhaite énormément de succès et de plaisir dans ton business.

Merci encore à Virginie de m’avoir accueillie sur son blog.

Amicalement,


Catherine

Rédac’Web SEO et Copywriting

Formatrice en orthographe

https://www.frenchfacile.com

Écrire de (bons) articles de blog sans fautes d’orthographe, HELP !
{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Profite des Ressources Gratuites du Bureau Privé 

>
Enregistrer
Partagez
Tweetez
Partagez